Délivrez-moi

« À sa sortie de prison, où elle a purgé une peine de 10 ans pour avoir tué son mari, Annie tente d’obtenir la garde de sa fille adolescente. Mais sa belle-mère lui met des bâtons dans les roues. »

Que dire… Tout d’abord, les images sont magnifiques. Il faut dire que je suis une « accro » à l’eau. Alors, mettez-moi des plans visuels d’eau avec des couchers de soleil et je suis comblée… Mais au-delà des images, il y a l’histoire, très touchante. Le jeu des trois actrices principales, y compris celui de la jeune fille était très juste. On sent l’émotion, le déchirement de la grand-mère qui aime sa petite-fille, qui ne veut que son bonheur, mais qui ne peut oublier le drame qui assombrit sa vie. Le tiraillement de l’adolescente, qui veut connaître le fond de l’histoire, tout en ayant peur de découvrir la vérité. Et Annie, pour qui le retour à la vie « normale » ne se fera pas sans heurt et ce n’est pas tant, du moins pas seulement, à cause de sa belle-mère, contrairement à ce que dit le résumé…

Ça pourrait être sombre comme film… mais il y a de l’espoir… de la lumière… ce n’est pas négatif… Je dirais que c’est la vie… tout simplement… Le seul point négatif que j’apporterais, serait les multiples scènes de nudité. Certaines étaient justifiées, mais d’autres étaient superflues. Par contre, ce très léger détail n’enlève rien à l’ensemble du film que je recommande fortement!

2 réflexions sur “Délivrez-moi

  1. Merci Tintin :)Bien, superflues… c’est inutiles, ça ne sert pas l’histoire. La plupart était au service du récit heureusement. Ça m’a juste frappée. ;)Merci de ta visite. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *