La petite fille qui aimait trop les allumettes – Gaétan Soucy

En 1998, lors de la sortie de ce livre, j’avais 16 ans. J’avais entendu parler du livre et je dois dire que c’est le titre qui m’avait attirée. Je n’avais aucune idée de l’histoire, mais le titre m’incitait lire la lire. Ce n’est pas arrivé. Deux ans plus tard, on devait le lire dans le cadre du cours de littérature au cégep, mais le professeur a changé d’idée et on avait lu Candide, de Voltaire.

Si bien que, jusqu’à dernièrement, je n’avais toujours pas lu La petite fille qui aimait trop les allumettes qui m’avait pourtant attirée depuis tout ce temps. J. me l’a prêté il y a deux semaines. Tout ce que je savais de ce livre, c’était le titre. Encore une fois, je ne connaissais ni l’histoire ni l’auteur. Je le lisais parce que, il y a 8 ans, j’avais aimé le titre. Un peu aléatoire comme choix de livre.

Voilà, je l’ai lu… Premièrement, ce n’est vraiment, mais vraiment pas ce à quoi je m’attendais. Je mentirais si je disais que je n’ai pas eu le gout de le poser après un chapitre, en voyant que ce n’était pas ce que je croyais. Finalement, je suis contente d’avoir continué ma lecture.

À savoir si j’ai aimé ou pas, c’est une autre histoire… Sincèrement, je ne le sais pas. Je suis tellement surprise pas le style et je ne veux pas émettre d’opinion trop rapidement sur la première impression, car comme je l’ai dit, si je l’avais suivie, je n’aurais pas terminé le livre. Je crois que je vais devoir le lire de nouveau, maintenant que je connais l’histoire, pour comprendre les symboliques et les liens qu’il y a entre les personnages…

8 réflexions sur « La petite fille qui aimait trop les allumettes – Gaétan Soucy »

  1. C’est drôle. C’est ce que je suis en train de lire. C’est un ami blogueur qui me l’a conseillé. Il y avait trouvé un semblant de ‘la vie devant soi’…

  2. Je n’ai pas lu La vie devant soi, mais à voir le résumé, c’est vrai qu’on croirait le même univers…Tu me diras ce que tu en as pensé si tu repasses par ici! 🙂

  3. Je vais l’ajouter sur ma liste à lire alors. 🙂 Je suis toujours intéressée à connaître de nouveaux livres!Merci de la suggestion!

  4. Bon. Je l’ai (enfin) fini. Quand on a lu Émile Ajar, « la petite.. » est moins « nouveau » et « surprenant ». Reste que c’est une histoire touchante. Je n’ai peut-être pas accroché à cause de circonstances persos…voilà.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *