Je l’aimais – Anna Gavalda

Adrien est parti. Chloé et leurs deux filles sont sous le choc. Le père d’Adrien apporte à la jeune femme son réconfort. À sa manière : plutôt que d’accabler son fils, il semble lui porter une certaine admiration. Son geste est égoïste, certes, mais courageux. Lui n’en a pas été capable. Tout au long d’une émouvante confidence, il raconte à sa belle-fille comment, jadis, en voulant lâchement préserver sa vie, il a tout gâché.

Entre deux livres obligatoires, je me suis laissée tenter de lire autre chose. Je sais, j’avais dit que je ne lirais rien d’autre, mais comme je dois de toute façon attendre après mes réservations, pourquoi rester sans lire? (Impossible de toute manière.)

J’ai donc décidé de continuer avec Anna Gavalda et de lire son premier roman. C’est difficile de dire si j’ai aimé ou pas. En fait, c’est très intérieur comme livre. Pas d’actions, pas de rebondissements, qu’un long dialogue. Malgré tout, j’ai trouvé ça intéressant, cette façon de montrer les deux côtés de la médaille pour une situation. Ce qui m’a déçue par contre, c’est la fin qui laisse place à l’imagination pour la suite. La conversation entre les deux protagonistes se termine comme une conversation entre deux personnes, sans projection pour l’avenir, sachant qu’ils se reparleront plus tard. Mais moi, je ne serai pas là plus tard et je ne m’y attendais pas. Ça fait réfléchir, mais je préfère tout de même Ensemble, c’est tout. J’ai hâte à vendredi pour le film!

7 réflexions sur “Je l’aimais – Anna Gavalda

  1. J’ai préféré (de loin, très loin) «Ensemble c’est tout». Mais «Je l’aimais» n’est inintéressant pour autant. Seulement moins … envoûtant 🙂 Merci pour ces belles critiques littéraires !

  2. Je ne sais si un jour je me laisserai tenter par Gavalda. Pourtant, j’ai acheté « Ensemble, .. », il y a quelques semaines. On verra…Mais ta critique (de « Ensemble.. ») donne envie de le lire. Quant au film, je crois que je vais me laisser tenter bientôt.

  3. geneviève : C’est vrai, il n’est pas inintéressant, juste différent. 🙂 Pour les critiques, ça me fait plaisir, elles vont par contre s’espacer, du moins, les littéraires… Bien que très intéressants, les livres que je lis pour ma synthèse ne sont pas des livres que j’ai envie de critiquer… Quoique, Attentats et télévision fait voir le téléjournal d’une autre façon!onassis :Tu me donneras des nouvelles pour le film ET pour le livre 😉 Ça vaut la peine d’être lu, même s’il y a un film!

  4. En fait, ce n’est pas du tout le même genre d’histoires ‘Je l’aimais’ et ‘Ensemble c’est tout’, il me semble un peu difficile de les comparer. Pour ma part, j’ai adore ‘Ensemble c’est tout’ et j’ai bcp aimé celui-ci. J’ai aimé que l’on parle de l’adultère et de la séparation autrement qu’en jugeant et puis un dialogue entre un beau-père et sa belle-fille c’était original. J’ai aimé également ressentir que le beau-père avait bcp de tendresse pour sa belle-fille. Par contre, je ne me rappelle pas que la fin m’ait gêné!

  5. C’est vrai que leur seul point en commun, c’est d’avoir été écrit par la même auteure, c’est en ce sens là que je les comparais. :)Merci de ta visite et au plaisir de te relire!

  6. Pingback: Blog-O-Book » Je l’aimais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *