Luce Dufault – demi-jour

Avec son sixième album, demi-jour, Luce Dufault continue le virage entrepris depuis Au-delà des mots. Des chansons plus personnelles, qui collent à l’univers actuel de la chanteuse, que dans son premier album éponyme. Encore une fois, elle s’entoure de paroliers et de compositeurs qui sont pratiquement tous des habitués de ses albums. On pense à Richard Séguin, qui a participé à quatre de ces précédents albums, et à Nelson Méville, qui était apparu sur Bleu et qui signe quatre des chansons du nouvel album. Les admirateurs de Luce Dufault ne seront pas dépaysés, on reste souvent dans la mélancolie et les histoires du quotidien. L’enregistrement acoustique en direct donne d’ailleurs une belle couleur à l’album et de beaux moments d’émotivité, comme dans Non, de Marc Déry. C’est par contre avec les reprises de Both Sides Now et You’ve Changed de Joni Mitchel qu’on aperçoit la pleine mesure du talent de la chanteuse. À leur écoute, on ne peut que déplorer le fait qu’elle ne fasse pas plus de mélodies de ce genre et on se met à espérer que des auteurs/compositeurs lui écriront bientôt des chansons à la hauteur de sa voix. En somme, un album à l’image des deux derniers, qui nous berce, mais qu’on aimerait un peu plus comme Soir de première, parce que Luce Dufault y excelle.

*** 1/2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *