Bouquiner – Annie François

Il suffit de lire un bouquin par mois pour avec des manies, des préférences. Tout est plaisir, tout fait problème. Préfère-t-on lire couché ou assis, dans un fauteuil ou sur une chaise? User d’un marque-page? Emprunter? Prêter, sans espoir de retour? Se fier aux critiques, n’écouter que ses amis ou son flair? Engranger encore, toujours, au risque de devoir déménager? Le livre ne sollicite pas seulement l’intelligence, la vue, mais l’ouïe, l’odorat, le toucher. Les muscles, les nerfs. La mémoire et l’oubli. Le cœur, le temps et l’espace. Le livre peut envahir la vie domestique, amoureuse, familiale, amicale, professionnelle. Toute bibliothèque est une sorte d’autobiographie d’un couple, d’une tribu d’amis, d’une confrérie de lecteurs. chacun peut se retrouver.

Cette bioblio (comme l’appelle elle-même l’auteure) est une vraie bouffée d’air frais. Je me suis reconnue dans presque tous les chapitres. Lorsqu’elle parle de sa position pour lire, de son horreur de prêter ses livres, de l’horreur de se débarrasser de ses bouquins, même ceux qu’elle n’aime pas, de l’odeur des livres, des couvertures amovibles qui sont si frustrantes, des crises de boulimie de lecture, de la façon de choisir ses livres, j’en passe et des meilleurs. C’est vraiment rempli d’anecdotes pour les accros à la lecture et au livre en soi. Je le recommande à tous les dévoreurs de livres.

10 réflexions sur “Bouquiner – Annie François

  1. Je n’en avais jamais entendu parler avant pour ma part. Je faisais une recherche sur Archambault et je suis tombée dessus par hasard. Le titre m’a happée! Je vais aller fouiner sur le Web pour des critiques!Bonne lecture!

  2. J’avais beaucoup aimé lors de ma lecture (ce devait être en 2000 ou 2001 !). Dans le même style, il y a le livre de Anne Fadiman « Ex-libris, confessions d’une lectrice ordinaire » !

  3. Pingback: Blog-O-Book » Bouquiner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *