Je veux vivre – Jenny Downham

Quand on a seize ans, normalement, on a la vie devant soi. Tessa, elle, n’a plus que quelques mois. Condamnée par une leucémie, la jeune fille n’aspire qu’à une chose : être comme toutes les ados de son âge. Alors, elle dresse la liste de tout ce qu’elle veut faire avant de partir : conduire une voiture, voler dans un magasin, tomber amoureuse… parce qu’avant de mourir, ce que veut Tessa, c’est vivre…

J’ai eu du mal à embarquer au début. Je trouvais que c’était trop linéaire : une chose à faire, on la fait, et on passe à l’autre. Mais rapidement, ça s’est réglé. Quand on commence à comprendre vraiment à quel point Tessa veut vivre, ça ne peut pas faire autrement que de nous toucher. Bien sûr, il faut aimer le genre. Je n’ai pas besoin de ce genre de livre pour apprécier la vie, mais cela la fait tout de même voir d’un autre côté. La fin est, comme on peut l’imaginer, triste, mais tellement vivante et humaine aussi. J’ai été très émue, et j’aurais versé quelques larmes, si je n’avais pas été dans l’autobus me ramenant de Montréal, un homme saoul endormi sur mon épaule.

Le commentaire de Guillaume Musso : « Il y a quelques années, un accident m’a fait prendre conscience de la fragilité de l’existence et de ce miracle sans cesse renouvelé qu’est la vie. C’est pourquoi j’ai été particulièrement touché par cette chronique adolescente où dominent l’envie de vivre, l’amitié, la découverte de l’amour et le temps des premières expériences. »

Bon, c’est probablement le dernier livre que je lisais avant le début de mon stage. Je dois me plonger dans mes travaux et c’est trop facile de procrastiner quand on a un bon livre en route. Le mois d’avril va être long…

5 réflexions sur “Je veux vivre – Jenny Downham

  1. C’est touchant comme sujet, d’autant plus que c’est vécu par une adolescente. L’on retrouve aussi cette volonté de vivre chez l’adolescence dans un livre que j’ai lu voilà quelques temps, La Nostalgie de l’ange d’Alice Sebold.

  2. Pingback: Blog-O-Book » Je veux vivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *