Descente pas assez extrême

Poster un commentaire Par défaut

J’ai fait du rafting pour la première fois de ma vie en fin de semaine. Je m’attendais à pire, mais je m’attendais aussi à mieux.

J’ai vraiment aimé l’expérience. J’adore l’eau et je suis dans mon élément sur, dans et sous l’eau. Je n’avais donc pas peur de tomber dans les rapides. Comme on était plus que le nombre permis dans un raft, trois personnes ont dû se joindre à un autre groupe. M. X, un ami et moi nous sommes portés volontaires. Un raft ou un autre, ce n’est pas comme si on allait jaser tant que ça.

Le groupe avec lequel on était jumelé était super sympathique, mais super peureux également! Ils ne voulaient pas tomber à l’eau. Il y avait même une fille qui avait une labyrinthite et qui ne pouvait pas vraiment aller sous l’eau. (Qu’est-ce que tu fais au rafting dans ce cas-là?!? Ça, c’est une autre histoire…) Bref, la première descente a été tranquille, trop tranquille. C’est pour avoir des sensations fortes qu’on voulait essayer ça, pas pour avoir l’impression d’être en canot sur un lac.

On a quand même renversé une fois, après avoir fait sortir la fille avec la labyrinthite, et encore là, ça n’a pas été super agréable. Pas parce qu’on est tombé à l’eau, puisque je n’attendais que ça, mais parce que plusieurs ont paniqué et qu’une personne s’est servie de moi comme bouée de sauvetage, me faisant caler…

Après le dîner, on avait une deuxième descente. On avait plus ou moins convenu que si on devait être séparé, ce serait trois autres personnes qui changeraient de raft en après-midi. Une fille du groupe s’était fait mal, donc voulait changer. De plus, le guide avait accepté de prendre une personne de plus, dont une « sirène » (une personne qui ne pagaie pas et qui est devant le bateau). M. X et notre ami sont donc allés dans l’autre bateau. Quand ce fut mon tour…, personne n’a voulu prendre ma place. Ils avaient eu trop de plaisir et voulaient le refaire!

C’est ce que j’ai trouvé le plus décevant. J’ai eu beaucoup de plaisir quand même, mais j’ai trouvé ça très ordinaire que personne n’accepte de changer de place. Ça me montre à quel point je ne fais pas encore partie du groupe et que je suis juste « amie de » et « copine de ». C’est peut-être moi qui suis trop conciliante, mais même pour une personne que je connais moins, j’aurais changé de place pour lui donner la chance d’avoir autant de plaisir que les autres. D’ailleurs, j’ai refusé que M. X me cède sa place. C’est lui qui avait tout organisé du début et je voulais qu’il profite de sa journée au maximum.

La deuxième descente a été un peu plus intense et, avant le dernier rapide, force 5, le guide a demandé qui voulait descendre et le faire à pied, sur la berge. Tout le raft s’est vidé, sauf le guide et moi! Il a fallu que le guide convainque les trois gars qu’il ne pouvait pas descendre juste avec deux personnes, et encore, je me suis ramassée seule devant le raft. On est tous restés à bord.

J’ai vraiment hâte à l’été prochain pour refaire l’expérience. J’ai adoré ma journée, même si je garde un goût amer envers le soi-disant esprit de groupe…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s