Deux étés – Erick Orsenna

deuxetesUne île au large de la Bretagne. Des étés charmeurs qui s’éternisent devant la vaste étendue bleue saupoudrée de rochers roses… Et puis un jour, dans ce paradis, l’arrivée d’un jeune homme, Gilles, qui a accepté une mission impossible : traduire en français Ada ou l’Ardeur, le chef-d’œuvre… intraduisible de Vladimir Nabokov.

Impatience de l’éditeur, pressions d’un écrivain génial et insupportable… Ce sont finalement les voisins, les amis de passage, qui, sous l’impulsion d’une dame attendrie, vont entreprendre de venir en aide au malheureux traducteur.

S’ensuivront deux étés d’aventure au cœur des mots. Deux étés où la musique d’un texte va naître de la douceur de vivre, de l’harmonie environnante. De cet épisode étonnant et réel, Erik Orsenna, vingt et quelques années plus tard, a tiré un récit tout de poésie et d’humour, un apprentissage de l’enchantement.

Encore une fois, j’ai été charmée par les mots d’Erik Orsenna. Après La grammaire est une chanson douce, on voyage de plus belle dans l’univers des mots, ici en passant par la traduction d’un livre. J’aime les descriptions que fait Orsenna, on a vraiment l’impression d’y être. Une très belle histoire de persévérance et, surtout, de coopération. Je suis impatiente de lire les autres ouvrages de cet auteur qui, jusqu’à maintenant, ne m’a jamais déçue.

4 réflexions sur “Deux étés – Erick Orsenna

  1. L’autre n’était pas si mal non plus! Je m’attendais à plus, comme j’avais bien aimé les accros du shopping, mais j’ai beaucoup apprécié le recevoir!

    Tant qu’à Erik Orsenna, je crois que c’est un de mes auteurs coup de coeur maintenant!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *