La révolte des accents – Erik Orsenna

Depuis quelque temps, les accents grognaient. Ils se sentaient mal aimés, dédaignés, méprisés. A l’école, les enfants ne les utilisaient presque plus. Chaque fois que je croisais un accent dans la rue, un aigu, un grave, un circonflexe, il me menaçait.

– Notre patience a des limites, grondait-il. Un jour, nous ferons la grève. Attention, notre nature n’est pas si douce qu’il y paraît. Nous pouvons causer de grands désordres.

Je ne prenais pas les accents au sérieux. J’avais tort.

De retour avec Jeanne, même si les liens sont moins clairs avec les deux premières histoires. J’ai apprécié l’écriture d’Erik Orsenna, mais je dirais que j’ai été moins touchée par cette histoire. Je l’ai trouvé moins profonde et surtout, on dirait qu’elle ne se termine pas. Tout au long, on suit un fil narratif, pensant qu’on va savoir la fin, mais non, dans les dernières pages, ça change du tout au tout et on commence un autre fil narratif, et le livre se termine sans qu’on ait le fin fond des histoires. Un peu frustrant. J’imagine que c’est pour préparer une éventuelle suite… Ça ne m’empêchera pas de continuer à découvrir les livres de cet auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *