Laissez entrer les idiots – Kamran Nazeer

Kamran Nazeer est autiste. En 1982, à l’âge de quatre ans, il entre dans une petite école primaire spécialisée new-yorkaise en compagnie d’autres enfants autistes.

20 ans plus tard, alors qu’il s’est forgé une vie presque « normale », il part à la recherche de ses copains d’enfance.

Il retrouve quatre d’entre eux, ceux qui s’étaient surnommés « les idiots », quatre autistes aux vies surprenantes, déconcertantes, différentes.

André, Randal, Elizabeth et Craig: un informaticien qui communique ses émotions par le biais de marionnettes : un coursier qui aime garder les yeux fermés à vélo; une pianiste surdouée; un rédacteur de discours incapable de croiser un regard.

Quatre vies et autant de parcours étonnants depuis l’école jusqu’à aujourd’hui.

Laissez entrer les idiots est un témoignage authentique, captivant et attachant.

L’autisme m’a toujours intéressée, sans que je ne sache pourquoi. En fait, aussitôt que j’ai découvert cette réalité dans les livres de Torey Hayden, j’ai lu beaucoup de livres, documentaires et romans, à ce sujet. Par contre, c’est la première fois que je lis un livre écrit par un autiste et qui nous décrit, de l’intérieur, comment il voit le monde et comment ses camarades de classe ont, ou pas, réussi à vivre une vie normale. J’ai bien aimé pouvoir avoir des explications sur la raison de certains comportements (comme la cohérence locale) et voir défait les mythes selon lesquels tous les autistes ont des dons extraordinaires (mémoire des dates, multiplication mentale à plusieurs chiffres, mémoire phénoménale). Je n’avais pas réalisé à quels points ces mythes pouvaient mettre une pression supplémentaire sur ces enfants. Une belle découverte.

2 réflexions sur “Laissez entrer les idiots – Kamran Nazeer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *