Vandal Love ou Perdus en Amérique – D. Y. Béchard

Vandal Love ou Perdus en Amérique, fascinant récit multigénérationnel se déroulant sur près d’un siècle s’ouvre sur la figure du patriarche gaspésien Hervé Hervé, dont la famille a cette particularité d’engendrer tour à tour des géants et des nains.

Si le « Livre premier » du roman relate l’histoire de Jude, petit-fils de Hervé Hervé, et la destinée de la « branche géante » de la famille, le « Livre deuxième » est consacré à l’autre voie familiale, non moins souffrante, mais davantage spirituelle des nains. Du Québec aux États-Unis en passant par l’Ouest canadien, une histoire de géants et de nains donc, les uns n’étant pas toujours nécessairement ceux-là qu’on aurait crus… Mais tous cherchant, ici ou là, un monde à leur mesure où habiter enfin…

Une belle épopée sur plusieurs décennies à  travers le Canada et les États-Unis. Je ne sais plus où j’avais entendu parler de ce livre, mais c’est une très belle découverte! On part à la conquête des Amériques sur près d’un siècle avec une famille loin d’être ordinaire : les Hervé. Les liens sont parfois difficiles à faire entre les différents protagonistes, mais on finit par s’y habituer et par entrer dans la douce folie de l’auteur. La seule chose que je regrette vraiment, c’est que l’auteur ait abandonné certains personnages en court de route et ne nous informe par sur leur destin.

3 réflexions sur “Vandal Love ou Perdus en Amérique – D. Y. Béchard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *