La vallée des chevaux – Jean M. Auel

Passé la surprise et l’émerveillement suscités par Ayla, la jeune étrangère aux cheveux blonds qu’ils ont recueillie, les hommes du « clan de l’ours » ont pris peur de ses dons extraordinaires. Parce qu’elle prétend chasser comme les hommes, parce qu’elle sait rire et pleurer, éprouve des sentiments inconnus d’eux, parce qu’elle voudrait garder son enfant pour elle seule enfin, Ayla sera maudite et exilée. « Pars à la recherche de ton peuple, lui a dit Iza la guérisseuse. Va vers le nord, retrouve ton clan et un compagnon. » Un long voyage solitaire commence, au bout duquel Ayla rencontre deux jeunes gens insouciants et aventureux. L’un d’eux est Jondalar. Comme elle, il est blond et ses yeux sont bleus.

Bien que ce soit avec ce tome que j’ai découvert, par hasard, cette série, c’est l’un de ceux que j’aime le moins. Enfin, surtout le bout où Ayla est seule dans la vallée et ou il y a beaucoup d’introspection et de retour sur les événements du premier tome. En parallèle, on suit l’histoire de Jondalar et de son frère Thonolan, qui entreprennent le Grand voyage. Avant que les histoires d’Ayla et de Jondalar se recoupent, il faudra passer à travers les deux tiers du livre et c’est vraiment là que l’histoire intéressante commence. Même si Ayla apprend un peu trop rapidement la langue que Jondalair, c’est surtout parfois agaçant de voir à quel point Ayla et Jondalar font la majorité des grandes découvertes de l’Histoire. Bien que ces découvertes soient au service du roman et aident à comprendre l’évolution de ce peuple, l’histoire aurait gagné en crédibilité si ce n’était pas les mêmes personnes qui auraient découvert comment faire du feu rapidement, domestiquer un loup et l’arc à flèches, par exemple.

Tome 1 – Le Clan de l’ours des cavernes

5 réflexions sur “La vallée des chevaux – Jean M. Auel

  1. Pingback: L'odyssée d'une libellule » Blog Archive » Les chasseurs de mammouths – Jean M. Auel

  2. Pingback: Le pays des grottes sacrées – Jean M. Auel | L'odyssée littéraire d'une libellule

  3. Pingback: Les refuges de pierre – Jean M. Auel | L'odyssée littéraire d'une libellule

  4. Pingback: Les chasseurs de mammouths – Jean M. Auel | L'odyssée littéraire d'une libellule

  5. Pingback: Le grand voyage – Jean M. Auel | L'odyssée littéraire d'une libellule

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *