Les chasseurs de mammouths – Jean M. Auel

Suivant son compagnon, Jondalar, la jeune et jolie Ayla fait son entrée dans la société des Mamutoï, la tribu des chasseurs de mammouths. Vont-ils l’accepter en leur sein?

Des complications surgissent lorsque Ranec, un artiste de la tribu, l’invite à venir admirer les statuettes en ivoire qu’il a sculptées pour honorer la « Grande Mère », figure suprême de la religion des Mamutoï.

Enfant noir adopté par la tribu, Ranec est un séducteur. Malgré son rejet des moeurs du clan, Ayla succombe facilement à son charme. Trop facilement au goût de l’infortuné Jondalar, qui, dévoré par une jalousie féroce, est plongé dans une situation d’autant plus cruelle que ce sentiment est considéré comme un vice ignoble.

Jondalar sombre lentement dans le désespoir. Quant à Ayla, qui choisira-t-elle : l’artiste noir ou le chasseur blond?

Ayla rencontre enfin « les autres » et doit s’habituer à de nouvelles coutumes, à de nouvelles relations hommes et femmes et doit redéfinir tout ce qui était sa vie jusqu’à maintenant. J’ai vraiment apprécié découvrir ce peuple à travers les yeux néophytes d’Ayla. Je n’ai pas de mal à croire que les hommes de cette époque vivaient vraiment ainsi. Par contre, le long chassé-croisé amoureux entre Ayla, Jondalar et Ranec aurait gagné à être plus concis, puisqu’on sait, qu’on sent, avant même que ça se termine, quel sera le choix d’Ayla. Aussi, les nombreux retours à l’arrière sur le passé d’Ayla et sur celui de Jondalar, celui-là même qu’on a lu dans les deux livres précédents ont alourdi la lecture, à mon avis. Mais ça reste un faible point négatif, en comparaison à la richesse de l’écriture et à l’intérêt de la série.

Tome 1 – Le Clan de l’ours des cavernes
Tome 2 – La vallée des chevaux

3 réflexions sur « Les chasseurs de mammouths – Jean M. Auel »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *