Le pays des grottes sacrées – Jean M. Auel

La petite orpheline Cro-Magnon recueillie par des Neandertal a fait bien du chemin depuis Le Clan de l’ours des cavernes, le premier tome de ses aventures. Elle vient de mettre au monde une petite fille et a fini par être adoptée par les membres de la Neuvième Caverne, le clan de son compagnon Jondalar. À tel point que la Zelandoni, guérisseuse et chef spirituel de la tribu, la choisit pour lui succéder un jour.

Afin de parvenir à cette fonction, Ayla suit pendant plusieurs mois la grande prêtresse. Son initiation passe notamment par la visite des nombreuses grottes ornées de la région, l’occasion pour elle de découvrir des sites magnifiquement décorés, dont elle apprend à comprendre le sens. Mais cette formation, jalonnée de rites de passage, n’a rien d’une promenade de santé, et la jeune femme devra franchir bien des obstacles avant de devenir Zelandoni. Saura-t-elle trouver un équilibre entre ses obligations de jeune mère et d’épouse et les exigences de son apprentissage?

Il aura fallu près de 35 ans à Jean Auel pour conclure la fantastique odyssée d’Ayla et de Jondalar. Bien que tous les tomes n’aient pas été égaux, c’est toujours avec plaisir que je me suis plongée dans cette préhistoire.

Maintenant, Ayla est bien intégrée dans le peuple de son compagnon, même qu’elle y occupe un poste d’importance. J’ai parfois trouvé la description des grottes qu’elle visite un peu longue et répétitive. J’aurais préféré que les lieux sacrés qu’elle visite soient plus diversifiés, surtout que l’auteure excelle pour faire des descriptions vivantes. Les relations entre Ayla, très occupée par son nouveau poste, et Jondalar ne sont pas toujours au beau fixe, comme on y a été habitué dans les tomes précédents, ce qui ajoute un élément pas toujours essentiel.

Aussi, près de la fin du livre, et du même coup de la série, l’auteure ajoute des histoires à celles qu’elle devait déjà conclure. Et ce qui devait arriver arrive : elle est dans l’obligation de bâcler la fin pour pouvoir terminer et conclure toutes les histoires qu’elle avait semées depuis le début de la série. Je dirais que les dernières pages m’ont vraiment déçue, même si je suis soulagée que les boucles soient bouclées et qu’on ne puisse espérer une suite. Je crois que ce dernier tome était peut-être de trop, même s’il fut un plaisir pour moi de voir une dernière fois Ayla, Jondalar, Jonayla, Loup, Whinney, Rapide et Grise.

Tome 1 – Le Clan de l’ours des cavernes
Tome 2 – La vallée des chevaux
Tome 3 – Les chasseurs de mammouths
Tome 4 – Le grand voyage
Tome 5 – Les refuges de pierre

Laisser un commentaire