Coraline – Neil Gaiman

Coraline vient d’emménager dans une étrange maison et, comme ses parents n’ont pas le temps de s’occuper d’elle, elle décide de jouer les exploratrices. Ouvrant une porte condamnée, elle pénètre dans un appartement identique au sien. Identique, et pourtant…

Le film m’avait laissé une drôle d’impression, comme s’il y avait des raccourcis qui gâchaient légèrement l’histoire. J’ai donc apprécié davantage le livre, comme toujours en fait. Coraline – et non Caroline – évolue dans un drôle d’univers, à la limite du glauque à certains moments. C’est un livre intelligent qui joue avec l’horreur et le suspense pour les jeunes de façon intéressante. Je crois que je regarderai de nouveau le film, mais d’un tout autre œil à présent.

2 réflexions sur “Coraline – Neil Gaiman

  1. Pingback: Neverwhere – Neil Gaiman | L'odyssée littéraire d'une libellule

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *