La vie comme je l’aime; Chroniques d’hiver – Marcia Pilote

Imaginez un bref instant que vous puissiez parler avec une amie à toute heure du jour et de la nuit. Le nom de cette amie : Marcia. Le sujet de vos conversations : la vie. Le ton de ces échanges : à la fois intime et honnête, souvent teinté d’humour, parfois touchant jusqu’aux larmes, toujours inspirant.

La vie comme je l’aime, c’est la vie conjuguée aux verbes de Marcia, à ses mots, qui tantôt provoquent une prise de conscience ou vous inondent d’une bouffée d’amour envers l’humanité

qui tantôt vous submergent d’une émotion si forte

qu’elle vous donne soudain envie de prendre soin de vous ou encore réveillent en vous le sentiment que la vie est si courte et l’urgence de la vivre au présent.

La vie comme je l’aime, c’est vouloir être touchée drôlement, légèrement, sérieusement, profondément, au cœur même de son âme de fille, de femme, de mère. C’est se sentir comprise, approuvée, réconfortée, enrobée, aimée, habitée. C’est amener toute femme consciente de qui elle est, de ce qu’elle comprend, de ce qu’elle accomplit et transforme, des barrières qu’elle abat, des frontières qu’elle traverse, des embûches dont elle triomphe, à se retrouver dans ce livre, car il est ce que nous sommes toutes. Quand Marcia raconte la vie comme elle l’aime, on ne peut qu’en demander encore et encore. Grâce à son incomparable talent de conteuse et de communicatrice, elle nous permet de revivre avec elle des moments qui ont marqué son existence et qui font d’elle la femme unique qu’elle est, pour notre plus grand plaisir.

J’ai bien apprécié les chroniques contenues dans ce livre, surtout au début, lorsque l’auteur parle de la maternité qu’on attend. J’ai aimé voir la vie à travers les yeux de cette personne qui semble très positive. J’ai été moins rejointe par l’aspect spirituel, mais cela ne m’a pas empêchée de passer à travers toutes les chroniques. Par contre, c’est probablement cet aspect qui ne m’incitera pas à me précipiter sur les chroniques des autres saisons. Une belle lecture en somme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *