Les âmes vagabondes – Stephenie Meyer

Melanie Stryder est une rebelle. Notre Terre a été envahie par un ennemi invisible. Petit à petit, les âmes vagabondes s’emparent du corps des hommes en neutralisant leur esprit. La quasi-totalité de l’humanité a ainsi succombé. Melanie Stryder fait partie du dernier groupe d’hommes libres. Lorsqu’elle est capturée par les Traqueurs, on lui insère Vagabonde, une âme exceptionnelle qui a déjà connu plusieurs corps. Elle sait les difficultés d’envahir un humain hostile : les émotions dévastatrices, le tumulte des sens, les souvenirs trop vifs. Et Vagabonde rencontre un obstacle supplémentaire : l’esprit de l’ancienne propriétaire résiste. L’âme explore les souvenirs de Melanie dans l’espoir de découvrir l’endroit où se cachent les derniers résistants humains. Mais à la place de ces informations, Melanie submerge Vagabonde par les images de l’homme qu’elle aime — Jared, un humain encore en cavale. Incapable de se dissocier des pulsions de son corps d’emprunt, Vagabonde commence à aimer l’homme qu’elle est censée livrer aux autorités. Face aux pressions extérieures, Melanie et Vagabonde se retrouvent alliées malgré elles; commence alors pour elles la quête incertaine et périlleuse de cet homme dont elles sont toutes deux amoureuses.

J’avais des doutes quand j’ai commencé ce roman. Des doutes sur l’auteure en fait, parce que je ne trouvais pas que l’écriture de la série Twilight était très inspirée et inspirante. Bon, il faut dire que je l’ai lue en français, ce qui a sans doute biaisé mon évaluation, puisque la traduction ne m’avait pas semblé extraordinaire non plus. Bref, je voulais lui donner une chance et j’ai bien fait. J’ai trouvé que l’histoire était intéressante et originale, comparativement à la populaire série. Bien sûr, ce livre s’adresse, selon l’auteure, à un public adulte, ce qui lui a peut-être permis de sortir des clichés qui semblent plaire aux adolescents (toujours selon les auteurs on dirait). Bien que j’aie vu venir la fin assez facilement, j’ai eu du plaisir à me plonger dans l’univers de Vagabonde/Gaby/Mélanie. Cette fois-ci, la traduction ne pas dérangée non plus. J’ignore s’il y a ou aura une suite à ce livre, tout comme j’ignore si j’y tiens vraiment. Mais je découvrirai sans doute avec plaisir les autres livres que cette auteure écrira au cours des prochaines années.

Laisser un commentaire