Mon papa ne pleure pas – Andrée Poulin

Xavier trouve bien étrange que son papa ne pleure jamais. Pas de larmes lorsqu’il reçoit une rondelle en plein visage, ni lorsqu’il revient du bureau avec sa nouvelle voiture cabossée. Mais qu’est-ce qui pourrait bien faire pleurer ce papa?

Je ne sais pas quoi penser de ce livre. En fait, je m’attendais à autre chose. Je m’attendais plutôt à ce que le petit garçon arrive à la conclusion que c’est correct de pleurer, même pour un garçon. D’ailleurs, c’est ce qu’il veut : faire pleurer son père pour qu’il ait le droit lui aussi de pleurer. Je trouve que le livre lance un drôle de message, comme si, finalement, c’est vrai qu’un homme, ça ne doit pas pleurer. Bien sûr, à la fin, son père verse des larmes de fierté, mais je ne crois pas que c’était ce genre d’émotions que Xavier recherchait. De belles illustrations de Jean Morin et une belle histoire, mais qui semble envoyer un message ambigu.

Merci à la Masse critique de Babelio et aux éditions de l’Isatis pour ce livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *