Maudit orgueil

Poster un commentaire Par défaut

Après la tendinite à l’épaule qui n’est pas près de guérir, voilà que j’ai mal au genou. Tout ça à cause de mon maudit orgueil. J’ai mal depuis un bout, mais je n’ai pas fait attention, je n’ai pas ralenti. Allez, un squat de plus pendant le cardiopoussette, on descend les marches dans un mauvais angle, et on se redonne à fond pour le prochain cours de cardiopoussette. Ça fait mal, ce n’est pas grave, je suis faite forte. Mais j’ai frappé un mur. La semaine passée, j’ai pris congé de tout à cause de notre rhume. Je suis allée au cardiopoussette hier et j’avais du mal à suivre à cause de mon genou. J’en pleurais. Pas de douleur, ça, je commence à être habituée, mais d’orgueil. Ça me fâche que mon corps me ralentisse dans ma motivation et dans mon cheminement. Ça me frustre d’être en arrière du groupe et de ralentir tout le monde. Que la monitrice soit obligée d’adapter les mouvements pour moi, alors qu’elle le faisait déjà pour ma tendinite. Je me retiens de ne pas tout lâcher, mais mon orgueil choisit ses batailles : je préfère être en arrière plutôt que d’être une lâcheuse.

Encore aujourd’hui, l’orgueil a frappé. Je fais des révisions à la pige pour une maison d’édition. On m’a demandé les délais pour réviser un livre. Je demande toujours une semaine, même si ça ne me prend pas autant de temps, mais surtout pour pouvoir me donner de l’espace si Bébé J. n’est pas coopérative, elle est quand même ma priorité. On est deux à réviser chaque livre. L’éditeur m’a réécrit pour me demander si ça me dérangeait de réviser la version de l’autre réviseure, puisqu’elle, elle peut le livrer pour jeudi. J’ai dit oui, mais ça m’a fait mal. Elle a un tout petit bébé, beaucoup plus jeune que le mien, et elle peut le faire, elle. Pourquoi pas moi? Vous voyez, encore l’orgueil! Je ne sais rien de sa situation, peut-être que son chum est plus présent que le mien et que ça lui libère du temps. Peut-être qu’elle a un bébé qui dort beaucoup. Je ne sais pas, et ce n’est pas important. Le problème, c’est que je me suis sentie mal et incompétente. Rationnellement, je sais que ce n’est pas vrai, mais l’orgueil, ce n’est pas rationnel.

Je dois travailler là-dessus, parce que ça me ronge et je me fais du mal pour rien…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s