Pesée de la semaine

Poster un commentaire Par défaut

Je reposte mon message de vendredi. Mon serveur a planté en fin de semaine et j’ai perdu ce message ainsi que mes messages déjà prévus… GRRR! J’ai pu récupérer lui grâce à Google Reader, mais je devrai réécrire les autres puisque je ne les garde pas une fois planifiés… Ça va changer, croyez-moi!

—–

Résultat : -3,6

Je suis contente, puisque c’est exactement le nombre de livres que j’avais pris après l’hospitalisation de Bébé J. la semaine dernière. Le « Vite gagné, vite perdu » s’applique ici. Je suis donc de retour sur la courbe descendante et j’en suis très heureuse. Comme je l’ai indiqué dans les commentaires d’un message antérieur, mon objectif à court terme serait de descendre sous les 200 lb d’ici les un an de Bébé J. Donc, un peu plus de 12 livres en moins de deux mois. C’est réaliste, même si c’est quand même un gros défi!

Je commence enfin à avoir des commentaires sur ma perte de poids. Ça fait plaisir. Il y a même quelqu’un hier qui a dit que je devrais bientôt arrêter d’en perdre parce que je fondais à vu d’œil! La figure qu’elle a faite quand je lui ai dit que je voulais perdre encore 52 livres et que même là, je ne serais pas considérée dans mon IMC santé. J’ai trouvé ça très drôle!

Par contre, il y a quelque chose que j’ai entendu et que je trouve révoltant. Quelqu’un a dit que j’étais chanceuse d’avoir perdu autant de poids. Sérieusement, je ne vois pas ce que la chance a à voir avec ça! Ce n’est pas comme si je m’étais réveillée un matin avec 42 livres en moins sans avoir levé le petit doigt. Ça m’a pris 8 mois à éliminer ce poids en faisant des modifications à mon alimentation et à mon style de vie. Ce n’est pas de la chance quand je décide de manger un fruit plutôt qu’un biscuit, c’est un choix conscient. Ce n’est pas de la chance que je me botte le derrière pour aller courir, c’est un choix.

C’est de la détermination, de la persévérance, des difficultés surmontées, de l’orgueil, de l’entêtement, tout ce que vous voulez, mais certainement pas de la chance! Comme disait Jimmy Sévigny dans une entrevue dernièrement, je n’ai pas gagné au loto de l’obésité. J’ai travaillé pour ça et je ne laisserai personne sous-entendre que c’était facile.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s