Ma vie ne sait pas nager – Élaine Turgeon

Une famille comme les autres. Un père, une mère, deux sœurs.

Une famille comme les autres jusqu’à ce que Geneviève s’enlève la vie, la nuit, dans la piscine de son école secondaire. Sa jumelle, Lou-Anne, tente alors de survivre au drame, entre une mère terrassée par la douleur, un père qui essaie tant bien que mal de tenir le coup et une grand-mère qui se réfugie derrière la colère.

L’écriture, les mots et la parole viendront au secours de cette famille en plein naufrage.

Un roman bouleversant, comme l’est la vie quand on a quinze ans, l’avenir devant soi et qu’on décide de mourir.

Avec Ophélie, voici un autre livre que je veux mettre à la disposition de mes futurs adolescents dans la bibliothèque familiale. À travers ses mots, on sent que l’auteure est passée au travers ce qu’elle fait vivre à Geneviève et, par la bande, à sa sœur Lou-Anne. Il est très difficile d’aborder le sujet du suicide dans un livre et Élaine Turgeon le fait avec doigté et sensibilité, sans juger ni faire la morale. Pour avoir eu l’occasion lors d’un précédent emploi d’assister à une rencontre entre des adolescents et l’auteure, je peux dire qu’elle sait leur parler et répondre à des questions pas toujours faciles. Un bijou à avoir en sa possession, et pourquoi pas une lumière au bout d’un tunnel mélancolique? Qui sait…

Une réflexion sur “Ma vie ne sait pas nager – Élaine Turgeon

  1. Pingback: Blog-o-Trésors – Québec | L'odyssée littéraire d'une libellule

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *