Ces jours-là

Commentaires 5 Par défaut

Ces jours-là, comme tous les autres jours, je me lève à 4 h 45. Je quitte à 5 h 20 sans avoir vu les enfants. J’arrive au bureau à 6 h 45 et j’attends leur appel à 7 h 45. En route vers la garderie, ils me racontent leur nuit et les dernières bêtises de Grelot le lutin coquin.

Ces jours-là, comme tous les autres jours, je quitte le travail à 15 h 15 et j’ai hâte de les voir pour la première fois de la journée.

Ces jours-là, j’arrive à la garderie à 17 h 15 et je suis accueillie par un « Non maman, pas déjà » que j’essaie de prendre positivement comme la preuve qu’ils sont bien dans leur milieu de garde.

Ces jours-là, Jojo a la tête partout, sauf à s’habiller. Elle part dans la lune entre deux bottes et oublie ce qu’elle fait pour regarder ce que les autres font, c’est-à-dire, s’habiller comme elle devrait être en train de faire.

Ces jours-là, Ludo me fait la crise de la roche qui tue. Aucune coopération, enlève une botte pendant que je mets l’autre. Enlève les deux bottes pendant que je vais chercher la tuque qu’il a lancée au loin. Je dois alors l’habiller de force pendant qu’il hurle sa vie et ses poumons.

Ces jours-là, je dois avoir les yeux tout le tour de la fête parce que Jojo ne reste pas derrière la voiture pendant que j’essaie d’installer la barre de fer, soit son frère, dans son siège d’auto.

Ces jours-là, l’accalmie s’installe dans la voiture pendant qu’on écoute les saintes Petites tounes.

Ces jours-là, l’enfer recommence une fois dans la maison, car ces enfants-là sont affamés, que dis-je, ils sont en train de s’autodigérer. Ça crie, ça hurle, ça rechigne sur la collation, ça rechigne sur le souper, sur le dessert, sur la couleur de l’assiette.

Ces jours-là, je passe la journée à avoir hâte de les voir et la soirée à avoir hâte qu’ils se couchent et je me sens cheap.

Ces jours-là vont passer et s’espacer dans le temps, mais en attendant, ces jours-là font mal. Heureusement, ces jours-là ne sont pas quotidiens.

5 réflexions sur “Ces jours-là

  1. Hello,
    Je suis arrivée chez toi en passant par chez Lily…, j’ai TOUT lu. Et je me suis reconnue beaucoup en toi. Les questionnements face aux particularités des enfants, la vie de femme, et cet article alors… Ce moment où tu as super hâte de les voir… et qui dans la seconde se transforme en « c’est à quelle heure déjà qu’on les couche ??? »….
    Bref, au plaisir de re-venir te lire…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s