Laisser le choix

Poster un commentaire Par défaut

J’ai une fille et un garçon (le sacro-saint couple). J’aime à penser que je suis équitable et que je n’ai pas — ou pas trop du moins — d’idées préétablies sur ce qu’une fille ou un garçon devrait faire, aimer ou porter.

Jojo est l’aînée et depuis le début, nous lui avons donné une certaine liberté dans ses choix. Elle a des goûts diversifiés dans plusieurs domaines et nous lui avons toujours dit que ses limites étaient ses goûts, et non pas son sexe. Si bien qu’elle aime autant Hello Kitty, que Spiderman, les princesses, que les dragons. Je me souviendrai toujours : elle a 3 ans et on va lui acheter des bottes de pluie. Elle se dirige spontanément vers les bottes bleues avec les personnages de Monsters Inc. Elle les essaie, c’est le coup de foudre, alors je dis à la vendeuse qu’on les prend. Celle-ci me demande discrètement si je veux qu’elle mette les bottes avec des princesses dans la boîte à la place de celles choisies par ma fille. Je suis interloquée. J’avoue que je n’ai pas su quoi répondre, parce que c’était évident pour moi qu’on allait choisir les bottes que ma fille voulait, point à la ligne. D’ailleurs, l’année suivante, nous sommes allées ailleurs pour ses bottes de Spiderman et pour les bottes fleuries de cette année.

Bref, on donne le choix à Jojo et on suit ses goûts. Vous auriez dû d’ailleurs voir son visage quand elle a eu une veste de Spiderman avec un capuchon qui cache les yeux à Noël.

Ludovic va bientôt commencer à montrer ses préférences aussi et on veut appliquer la même philosophie pour lui. Mais même nous, on se dit que ça va être plus difficile avec lui, et pourtant on veut. Pourquoi le malaise sera plus grand s’il décide qu’il veut les bottes de pluie avec des princesses que lorsque Jojo a décidé qu’elle avait celles de Spiderman? Même nous on a du mal à se l’expliquer. Comme si c’était correct pour Jojo d’être attiré par ce que la société considère plus pour les garçons, mais que ce ne le serait pas si Ludo l’est par ce qui est considéré plus pour les filles?

C’est là qu’on voit que l’influence est forte, même quand on en est conscient et qu’on veut la changer.

Malgré tout, ce sera Ludo qui décidera et ce sera à nous de vivre avec nos propres contradictions et à grandir à travers cela.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s