C’est fait

Commentaire 1 Par défaut

J’étais en attente pour une chirurgie bariatrique. Voilà, c’est dit. Pas que j’en aie honte, mais je n’ai pas vraiment le goût  de m’en vanter non plus. Mon cheminement m’a amenée là, avec mon trouble alimentaire, les démarches auprès de ma psychologue, de ma nutritionniste et de mon endocrinologue, j’étais rendue là pour pouvoir récupérer une qualité de vie et faire tout ce que j’ai tellement envie de faire avec mes enfants.

J’avais entrepris les démarches il y a un peu plus de deux ans. J’ai rencontré le chirurgien en février dernier et j’avais pour environ 1 an à attendre avant que ce soit mon tour.

La semaine dernière, coup de théâtre : comme je suis un cas simple de chirurgie d’un jour et que plusieurs salles se sont libérées pour les vacances, j’ai su le mercredi que je me faisais opérée 8 jours plus tard, soit le 18 août 2017. Il y a donc deux jours.

C’est ce qui explique un peu mon silence ici. J’ai dû réorganiser toutes les vacances prévues, le travail (je ne partais plus pour 3 semaines de vacances, mais pour 1 semaine de vacances et 6 semaines de convalescence), s’organiser avec les enfants, etc.

C’est maintenant fait. Après trois jours de camping avec les enfants, ceux-ci sont allés chez les beaux-parents et j’ai eu la chirurgie.

Tout va bien. La douleur est très tolérable, au point que je n’ai pas besoin des antidouleurs. Les enfants reviennent ce soir et j’ai hâte de les voir.

Je vais apprendre à apprivoiser ma nouvelle situation et j’ai hâte de pouvoir attaquer ma liste. La liste que j’ai faite de toutes les choses que je veux essayer et pour lesquelles mon poids me limitait et, bizarre à dire pour moi peut-être, 90 % de ces choses sont des sports.

Je pourrai vous parlez alors de mes nouvelles expériences! 🙂