Bilan littéraire 2011

Une bonne année de lecture, malgré que je n’aie pas lu un seul livre depuis octobre! Je compte bien m’y remettre bientôt, maintenant que Bébé J. me laisse un peu plus de temps libre. Je dois dire que ça me manque beaucoup!

Top 3 de 2011

BOYNE, John – Le garçon en pyjama rayé
COLLINS, Suzanne – Hunger Games
BLANCHET, Bruno – La frousse autour du monde 3

Déceptions de 2011

AUEL, Jean M. – Le pays des grottes sacrées (une fin pas à la hauteur de la série)
ERRE, J.M. – Prenez soin du chien (trop d’attentes vu la popularité)
DALLAIRE, Yvon – Chroniques conjugales (j’ai perdu mon temps)

Livres lus en 2011 (pour les liens vers mes commentaires, voir la page Littérature)

1- LACHANCE, André – Vivre, aimer et mourir en Nouvelle-France
2- BLANCHET, Bruno – La frousse autour du monde 3
3- LACHANCE, André – Vivre à la ville en Nouvelle-France
4- AUEL, Jean M. – Le clan de l’ours des cavernes
5- AUEL, Jean M. – La vallée des chevaux
6- AUEL, Jean M. – Les chasseurs de mammouths
7- AUEL, Jean M. – Le grand voyage
8- AUEL, Jean M. – Les refuges de pierre
9- PANCOL, Katherine – Les écureuils de Central Park sont tristes la nuit
10- COUPLAND, Douglas – jPod
11- CONNOLLY, John – Le livre des choses perdues
12- BOYNE, John – Le garçon en pyjama rayé
13- CHOLDENKI, Gennifer – Mon étrange petite sœur et les prisonniers d’Alcatraz
14- COOK, Thomas H. – Les feuilles mortes
15- AUEL, Jean M. – Le pays des grottes sacrées
16- DE SA MOREIRA, Régis – Mari et femme
17- FANTASKEY, Beth – Comment se débarrasser d’un vampire amoureux
18- ERRE, J.M. – Prenez soin du chien
19- DESBOIS, Hervé – La vie entre parenthèses
20- HARRIS, Charlaine – Quand le danger rôde
21- DEMERS, Dominique – La grande quête de Jacob Jobin; L’élu
22- GAVALDA, Anna – 35 kilos d’espoir
23- GAVALDA, Anna – L’échappée belle
24- MARVAUD, Sophie – Suzie la rebelle ; Les années de guerre
25- GAIMAN, Neil – Coraline
26- DEMERS, Dominique – La grande quête de Jacob Jobin; Les trois vœux
27- DEMERS, Dominique – La grande quête de Jacob Jobin; La pierre bleue
28- HARRIS, Charlaine – Disparition à Dallas
29- GLORIEUX, Karine – Neuf; Journal d’une grossesse
30- GOLBERG Carey, JONES, Beth et FERDINAND, Pamela – Trois vœux
31- COLLINS, Suzanne – Hunger Games
32- GLATTAUER, Daniel – Quand souffle le vent du nord
33- GRAY, Marie – La première fois de Sarah-Jeanne
34- GIORDANO, Paolo – La solitude des nombres premiers
35- GUO, Xiaolu – Petit dictionnaire chinois-anglais pour amants
36- COLLINS, Suzanne – Hunger Games; L’embrasement
37- KARGMAN, Jill – Momzillas
38- KATAYAMA, Kyoichi – Un cri d’amour au centre du monde
39- JOHNSON, Maureen – 13 petites enveloppes bleues
40- LAFOND, Jérôme – Brigitte des Colères
41- LANG-WILLAR, Thibault – Un fauteuil pneumatique rose au milieu d’une forêt de conifères
42- KLEINBAUM, N. H. – Le cercle des poètes disparus
43- GUEVREMONT, Guylaine et LORTIE, Marie-Claude – Mangez!
44- DALLAIRE, Yvon – Chroniques conjugales
45- CICCOTTI, Serge – 100 petites expériences de psychologie pour mieux comprendre votre bébé
46- LAROCHE, Sophie – Le carnet de Grauku
47- LAROCHE, Sophie – Le livre qu’il ne faut surtout, surtout, surtout pas lire!
48- PILOTE, Marcia – La vie comme je l’aime; Chroniques d’hiver
49- MEYER, Stephenie – Les âmes vagabondes
50- POULIN, Andrée – Mon papa ne pleure pas
51- LARSEN, Reif – L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T. S. Spivet

Bilan littéraire 2010

Bilan littéraire 2010

Inspirée par Grominou, voici mon bilan littéraire de l’année 2010.

Top 3 de 2010

1- RUIZ ZAFÓN, Carlos – L’ombre du vent
2- BENNET, Alan – La reine des lectrices
3- GINGRAS, Charlotte – Ophélie

Déceptions de 2010

WINTER, A.B. – La croisade des enfants
MOSSE, Kate – Labyrinthe
STEIN, Ben – Comment gâcher votre vie financière

Livre abandonné en 2010

OATES, Joyce Carol – Confessions d’un gang de filles

Livres lus en 2010 (pour les liens vers mes commentaires, voir la page Littérature)

1- BANK, Melissa – Manuel de chasse et de pêche à l’usage des filles
2- PLOMER, Michèle – HKPQ
3- PAPINEAU, Véronique – Petites histoires avec un chat dedans (sauf une)
4- WEISBERGER, Lauren – Sexe, diamants et plus si affinités…
5- OATES, Joyce Carol – Confessions d’un gang de filles
6- WINTER, A.B. – La croisade des enfants
7- HUSTON, Nancy – La virevolte
8- DRUON, Maurice – Les Rois maudits; Le Roi de fer
9- MOSSE, Kate – Labyrinthe
10- WICKHAM, Madeleine – Drôle de mariage
11- BISMUTH, Nadine – Êtes-vous mariée à un psychopathe?
12- DE FOMBELLE, Timothée – Tobie Lolness; La vie suspendue
13- DE FOMBELLE, Timothée – Tobie Lolness; Les yeux d’Elisha
14- DUFORT, Jean-René – Le petit Infoman illustré
15- VALLÉE, Jean-Nicolas – Par un fil
16- DRUON, Maurice – Les Rois maudits; La reine étranglée
17- Bourguignon, Stéphane – L’avaleur de sable
18- DRUON, Maurice – Les Rois maudits; Les poisons de la couronne
19- LABRÈCHE, Marie-Sissi – Borderline
20- GINGRAS, Charlotte – Ophélie
21- MARMEN, Sonia – Cœur de Gaël; La vallée des larmes
22- RUIZ ZAFÓN, Carlos – L’ombre du vent
23- MINIÈRE, Isabelle – La première marche
24- MAZETTI, Katarina – Entre Dieu et moi, c’est fini
25- NAIK, Anita – La vie rêvée des paresseuses
26- MYRON, Vicki – Dewey
27- ORSENNA, Erik – Les chevaliers du Subjonctif
28- ORSENNA, Erik – La révolte des accents
29- NICHOLLS, Sally – Quand vous lirez ce livre…
30- NAZEER, Kamran – Laissez entrer les idiots
31- GERLAND, Gunilla – Une personne à part entière
32- NIFFENEGGER, Audrey – Le temps n’est rien
33- PARILY, Audrey – Passionnément givrée
34- PARILY, Audrey – Merveilleusement givrée
35- PELLETIER, Josée – Une nuit pour tout changer
36- PARIS, Gilles – Autobiographie d’une Courgette
37- PYE, Frances – Un pour toutes
38- PARÉ, Éloi – Sonate en fou mineur
39- BONNEL, JM – Monstres; Gorgone
40- TEULÉ, Jean – Le magasin des suicides
41- RÉMOND, Alain – Les romans n’intéressent pas les voleurs
42- SAM, Anna – Les tribulations d’une caissière
43- VALÈRE, Valérie – Le pavillon des enfants fous
44- STEIN, Ben – Comment gâcher votre vie financière
45- VÉZINA, Michelyne – Cercle d’amitié
46- WEINER, Jennifer – Alors, heureuse?
47- BAYARD, Pierre – Comment parler des livres que l’on n’a pas lus?
48- WESTERFELD, Scott – Extras
49- AVARD, François – Avard chronique
50- AZUELOS, Lisa – Éloge du silence pendant l’amour
51- WILSON, Jacqueline – Kiss
52- ZENATTI, Valérie – Quand j’étais soldate
53- TRUDEAU, Alain – La loi du ciel
54- BENNETT, Alan – La reine des lectrices
55- BÉCHARD, D. Y. – Vandal love ou Perdus en Amériques
56- BEAUDOIN, Myriam – 33, chemin de la Baleine
57- GOTTOT, Karine et Maxim Cyr – Les Dragouilles; Les origines
58- BERNARD, Maïté – Un cactus à Versailles
59- BONNEL, JM – Monstres; Satyre
60- LÉPINE, Jean-François – Janine Sutto; Vivre avec le destin
61- DUBÉ, Martin – Une plus un égale trois

L’ombre du vent – Carlos Ruiz Zafón

Dans la Barcelone de l’après-guerre civile, par un matin brumeux de 1945, un homme emmène son petit garçon — Daniel Sempere, le narrateur — dans un lieu mystérieux du quartier gothique : le Cimetière des livres oubliés. L’enfant est ainsi convié par son père à un étrange rituel qui se transmet de génération en génération : il doit y « adopter » un volume parmi des centaines de milliers. Là, il rencontre le livre qui va changer le cours de sa vie et l’entraîner dans un labyrinthe d’aventures et de secrets « enterrés dans l’âme de la ville » : L’Ombre du vent. Avec ce tableau historique, roman d’apprentissage évoquant les émois de l’adolescence, récit fantastique où les mystères s’emboîtent comme des poupées russes, Carlos Ruiz Zafón mêle inextricablement la littérature et la vie.

Après un deuxième essai, voilà, j’ai été charmée! La première fois, je crois que je n’étais pas dans un état pour me laisser submerger par un livre. Là, oui. Je suis entrée complètement dans l’univers de ce roman et j’ai même eu du mal à m’en détacher parfois. J’adore l’idée du Cimetière des livres oubliés et j’aimerais bien qu’un tel lieu existe. J’ai deviné assez tôt l’auteur des incendies, mais cela n’a aucunement gâché mon plaisir, au contraire. Je voulais savoir comment l’auteur allait nous amener jusque-là. Les parallèles entre les vies de Julián et Daniel sont de beaux clins d’œil et aident à rester accroché à l’histoire. C’est avec un très grand plaisir que je partirai à la découverte des autres œuvres de Carlos Ruiz Zafón, et particulièrement le dernier, Le jeu de l’ange.

Chaque livre a une âme. L’âme de celui qui l’a écrit, et l’âme de ceux qui l’ont lu, ont vécu et rêvé avec lui (L’Ombre du vent).

Ophélie – Charlotte Gingras

Depuis longtemps, Ophélie rêve d’avoir un endroit à elle, loin du regard et du bruit des autres. Elle croit avoir enfin trouvé, lorsqu’elle s’aperçoit que quelqu’un occupe déjà les lieux. Bien décidée à rester, Ophélie est obligée de partager l’espace avec cet Ulysse qui est tout à fait son contraire. Commence alors une guerre de tranchées où chacun défend son territoire. Mais, peu à peu, des liens se tissent.

Ophélie a vraiment été un roman coup de cœur pour moi. Si seulement j’avais pu lire ce livre à l’adolescence, je crois que ça m’aurait réellement fait du bien. Ophélie est une jeune fille marginalisée par les autres élèves de sa classe. Elle essaie de passer inaperçue sous ses vêtements trop grands pour elle. Elle a une situation familiale difficile, alors qu’elle ne connaît pas son père et qu’elle a déjà été retirée à sa mère qui avait des problèmes de consommations. Elle vit dans la peur que sa mère redevienne inapte. De plus, j’ai trouvé que, pour une fois, la découverte de la sexualité se faisait d’une façon crédible. En général, soit tout va tellement bien que ça peut créer des complexes ou, au contraire, la sexualité est abordée plus par ses conséquences (MTS, grossesse, etc.) Ici, on sent que c’est réel et près de la réalité d’une adolescente de notre époque.

Je me suis reconnue dans plusieurs des situations vécues par Ophélie. Comme elle, je passais mes émotions en dessinant et j’aurais bien aimé trouver un endroit où me réfugier et me sauver de mes bourreaux. Ce livre a gagné de nombreux prix et je comprends pourquoi. Les dessins de Daniel Sylvestre ajoutent à l’univers du livre. Un livre que j’ajouterai à ma bibliothèque.

Le treizième conte – Diane Setterfield

Vida Winter, auteur de best-sellers vivant à l’écart du monde, s’est inventé plusieurs vies à travers des histoires toutes plus étranges les unes que les autres et toutes sorties de son imagination. Aujourd’hui âgée et malade, elle souhaite enfin lever le voile sur l’extraordinaire existence qui fut la sienne. Sa lettre à sa biographe Margaret Lea est une injonction : elle l’invite à un voyage dans son passé, à la découverte de ses secrets. Margaret succombe à la séduction de Vida mais, en tant que biographe, elle doit traiter des faits, non de l’imaginaire ; et elle ne croit pas au récit de Vida.

Les deux femmes confrontent les fantômes qui participent de leur histoire et qui vont les aider à cerner leur propre vérité.

Dans la veine du célèbre Rebecca de Daphné Du Maurier, ce roman mystérieux et envoûtant est à la fois un conte gothique où il est question de maisons hantées et de sœurs jumelles au destin funeste, et une ode à la magie des livres.

Juste la couverture et l’introduction du livre étaient déjà attirantes. Des livres anciens empilés et la description d’une librairie de livres anciens où les livres sont chouchoutés, j’étais déjà conquise. Mais une fois entrée dans l’histoire, impossible d’en sortir. On s’attache à Margaret et on suit sa quête, ses questionnements, ses angoisses. Vida Winter reste jusqu’à la toute fin un personnage mystérieux qui surprend souvent. Parfois, au début de certains chapitres, j’avais du mal à me retrouver, à savoir si j’étais dans l’histoire ou dans l’histoire racontée par Mme Winter, mais ça se réglait plutôt rapidement. À quelques reprises, j’ai eu peur qu’on tombe dans le surnaturel, mais ce n’est heureusement pas arrivé. J’avais deviné une partie de la fin, mais pas entièrement. Un très très bon livre, et comme en avait déjà parlé Grosminou, le fait d’avoir lu Jane Eyre il n’y a pas si longtemps a permis de faire des parallèles et même parfois de mieux comprendre l’histoire.

Il faut mentionner le très beau site Internet du livre, à découvrir après l’avoir lu.