Bilan – 5 mois plus tard

J’ai été très tranquille ces derniers mois, pas parce que je n’avais rien à dire, mais plutôt parce que j’étais occupée à m’habituer à ma nouvelle vie, à ma nouvelle routine. Sans compter que Jojo a commencé la maternelle en septembre, donc toute une autre organisation à trouver. Dans tous les cas, tout va bien.

À la suite de ma chirurgie, je n’ai eu aucune complication, l’alimentation se passe très bien et j’ai pu dès la fin du mois de septembre recommencer à m’entraîner. J’en ai essayé plein de choses et j’ai enfin trouvé l’endroit où je me sens bien pour bouger et une activité physique qui me plaît et me motive. Si bien que depuis début octobre, je m’entraîne environ 3 fois par semaine avec motivation et sans avoir l’impression que c’est un fardeau. Ça change une vie d’aimer ce qu’on fait. La dernière fois que j’avais eu ça, c’est quand je me payais un entraîneur privé à domicile, mais comme elle ne venait que 1 fois aux 2 semaines, je devais travailler fort pour garder la motivation pour m’entraîner entre ses visites. Côté perte de poids, tout va bien. J’ai atteint 75 % de l’objectif fixé par mon chirurgien pour qu’il considère que c’est un succès. Compte tenu du fait qu’une période de 18 mois est fixée pour atteindre cet objectif et que j’en suis à la fin de mon 5e mois, tout va bien. Pour ma part, je considère être à 55 % de mon objectif personnel, mais je suis très satisfaite! Je me sens déjà beaucoup mieux dans ma peau et, surtout, je suis tellement contente de tout ce que je peux faire maintenant. Je me suis inscrite à un cours de natation pour perfectionner mon style de nage. C’est difficile, mais je suis capable de suivre et c’est une grande fierté pour moi!

En ce qui concerne Jojo, son intégration à l’école s’est très bien passée. Après une semaine, elle avait plein d’amis et trouvait les fins de semaine trop longues. Pour le moment, son trouble de langage ne semble pas avoir un gros impact sur sa vie scolaire. L’enseignante a bien mentionné une chose ou deux, mais pour le moment, il est difficile de savoir si c’est le trouble, son attention ou juste une petite fille de 6 ans trop curieuse. On continue de surveiller, on continue les suivis en orthophonie et en ergothérapie, mais pour le moment mon premier objectif est atteint : Jojo adore l’école, elle a hâte d’y aller, elle a hâte d’apprendre de nouvelles choses, elle est impatiente de savoir lire. Donc, pour le moment, mission accomplie!

Et maman?

Parfois, j’ai l’impression que ma vie tourne autour de mes enfants et que je me suis oubliée au milieu de tout ça. Pourtant, j’ai de quoi m’occuper.

Je traîne un surplus de poids depuis toute ma vie adulte et ça m’embête de plus en plus. Le problème est plus profond que ça. Après la naissance de Ludovic, j’avais mis toutes les chances de mon côté : entraîneuse privée, plan alimentaire. J’étais assidue, motivée et tout allait bien. J’avais même atteint mon plus bas poids de ma vie adulte. Le retour au travail a été difficile, la routine, la fatigue, le transport, faire à manger dans la cacophonie d’enfants – supposément – affamés.

Les bibites enfouies ont fini par remonter et j’ai dû les affronter. Je consulte une psychologue depuis bientôt 1 an pour un trouble alimentaire qui doit remonter à très loin. J’ai rappelé mon entraîneuse dernièrement, pour me remettre sur la bonne voie et me redonner le goût de bouger. Je vois également une nutritionniste spécialisée dans les troubles alimentaires. Je fais aussi appel à un traiteur pour quatre soupers par semaine, ce qui m’enlève un stress. Je reparlerai plus tard de ma conciliation travail-famille.

Évidemment, ce sont des coûts qui s’ajoutent aux frais déjà engagés pour l’orthophonie, l’ergothérapeute, la prématernelle… Mais je crois que je dois aussi penser à moi, pour être bien et être une bonne mère. Ça implique des sacrifices et des choix qui ne sont pas toujours faciles à faire ou à justifier. Je travaille là-dessus.

5 km officiels

Le 5 mai dernier, je participais au 5 km du Défi course et marche Desjardins à Sainte-Thérèse. C’était ma première participation à une course officielle chronométrée depuis le marathon de Montréal.

J’avais deux objectifs, en fait trois :

  • Battre mon dernier meilleur temps sur 5 km, soit 43 min 17 s.
  • Descendre sous la barre des 40 minutes.
  • Et, mon objectif secret : le faire en 38 minutes.

Il faisait super chaud cette journée-là et le départ pour le 5 km courir était à 10 h 40. En plus, le trajet commençait par une côte. Mon défi était donc de bien gérer ma course afin de ne pas me brûler dans la côte en partant.

Ça s’est super bien passé, mais il faisait vraiment chaud. Il y avait un poste d’eau au km 1 et un autre au km 4. Malheureusement, quand je suis arrivée au km 4, il n’y avait plus de verres! Donc, c’était soit de l’eau sur la tête, soit rien. Je ne voulais pas finir gluante, donc j’ai évité l’eau sur la tête. J’avais terriblement soif. Lors des derniers 400 mètres, j’ai dû déroger de mon plan de match (10 :1) et marcher un peu pour créer de la salive.

En finissant, je me suis précipitée vers le kiosque d’eau pour prendre deux verres. C’était ça, ou je pensais m’écrouler.

Malgré tout, j’ai réussi un beau temps de 37 min 43 s! J’ai donc dépassé mes trois objectifs!

Prochaine course officielle : Ottawa! Comme c’est à 17 h, j’espère qu’il fera moins chaud. Peut-être un autre record personnel? On verra!

Pesée de la semaine

Poids initial : 260,6 livres
Poids actuel : 194,2 livres
Cette semaine : -2,8 livres
Perte de poids totale : -66,4 livres

Que dire? Très très contente! Ma stratégie de ne pas essayer d’être parfaite porte ses fruits! Depuis deux semaines, je suis un nouveau programme pour mon entraînement de course à pied et c’est très motivant. Je dois maintenant monter des côtes au moins une fois par semaine et ç’a déjà eu un très bel impact sur mon endurance et ma vitesse. Même si cette semaine a été pénible sur cet aspect. Je me suis levée samedi dernier avec un point de côté, comme après un effort, mais dès le réveil. Je suis allée à mon powerfit tout de même et ça n’a pas passé. Toute la semaine, j’ai couru avec ce point de côté. Lundi et mercredi, je n’ai pas battu de record, loin de là. Jeudi par contre, j’ai fait ma meilleure sortie en termes de vitesse, malgré mon point! Je suis vraiment fière de moi pour cet aspect. Il n’y a pas si longtemps, j’aurais abandonné en me faisant croire que c’était pour le mieux, mais là, j’ai persévéré malgré la douleur. Mardi, je vais me faire masser pour essayer d’éliminer ce point, en espérant que ça va fonctionner parce que je cours un 5 km officiel le 5 mai.

Sinon, j’ai décidé de me fixer un objectif supplémentaire, autre que ma perte de poids. Je veux participer au défi Montréal-New York en 2015 ou en 2016, dépendant de quand bébé 2 va arriver. Je suis fébrile juste à y penser! Ce projet me donne des ailes!

Je continue, j’avance, je fonce!

C’est demain!

Oui, c’est demain que je commence Insanity! J’ai hâte et j’ai peur en même temps. Avant d’aller à mon kinball ce soir, j’ai regardé le DVD d’introduction et le Fit test. Ça me donne une bonne idée! Je sens déjà que je ne vais pas performer au Fit test demain, mais je ne pourrai que m’améliorer!

J’ai failli ne pas aller au kinball ce soir pour commencer aujourd’hui. Je n’avais pas vraiment le goût d’y aller, surtout avec mon expérience de la semaine dernière. Je regrette presque de ne pas avoir suivi mon instinct. On était encore plus que la semaine dernière, alors j’ai passé plus de la moitié du temps sur le banc. Comme je suis la plus poche de la gang, c’est toujours moi qui étais envoyée au banc, même si d’autres étaient là depuis longtemps. Quand ma fréquence cardiaque moyenne sur 1 h 30 est 98, on ne peut pas dire que j’ai forcé beaucoup… Je déteste quand j’ai l’impression de ne pas bouger pour la peine. C’est pour ça que j’aime tant le Powerfit et que je crois que je vais aimer Insanity.

Sinon, je continue à monter les 21 étages au bureau une fois par jour, lors de ma pause d’après-midi. J’ai déjà amélioré mon temps d’une minute (mon record est 5 min 11 s Maintenant, je descends à pied avant de tout de suite remonter. J’ai les jambes qui tremblent pendant quelques minutes, mais je me sens tellement bien.

Samedi, je suis allée faire ma première sortie de course extérieure depuis octobre. J’avais peur d’en avoir perdu, malgré que j’ai beaucoup travaillé mon cardio cet hiver, mais ça très bien été. Pour partir lentement, j’avais commencé avec la semaine 3 du Couchto5k et, finalement, ça super bien été. Je vais passer à la semaine 4 je crois. J’y suis allée avec Bébé J. Quand je courais, elle scandait Maman, maman! Comme si elle m’encourageait.

Je trouve ça hallucinant de me faire dire que je suis inspirante. Oui, je me suis prise en main et ça donne de bons résultats jusqu’à maintenant, mais tout le monde peut en faire autant. J’apprends à me choisir, même si ça veut dire faire des choix bizarres aux yeux de certains (comme refuser d’aller à la cabane à sucre du Pied de cochon). Au final, tant mieux si ça encourage les gens!

J’ai du pain sur la planche pour les prochaines semaines! 60 jours d’Insanity, ensuite je me remets à fond dans ma course à pied (que je vais quand même essayer de poursuivre avant). J’ai quand même un 5 km le 25 mai et le tour de l’île à vélo de 50 km le 2 juin, pas question de me reposer sur mes lauriers! De toute façon, ils sont de moins en moins confortables!

Entraînement du jour

Comme je vais finir par lasser mon entourage avec ma remise en forme et ma remise en santé, je vais en parler plus souvent ici. Ça va aussi me motiver quand je n’aurai pas le goût de bouger.

Aujourd’hui, j’ai abusé du chocolat. Je suis allée à la pharmacie et je suis tombée dans l’allée du chocolat de Pâques. Un demi-lapin plus tard (qui n’était même pas si bon que ça), j’ai jeté le reste et je me suis dit que j’allais brûler ça. Pas question d’avoir un plus sur la balance vendredi pour du chocolat pas bon!

Au menu : Jillian Michaels – 6 week six-pack – Niveau 1. Il ne faut pas se fier aux apparences, même si c’est supposé être pour les abdos, le cardio travaille quand même pas mal, surtout quand on se donne à fond.

Résultat : 35 minutes / 228 calories brûlées!

Ce soir, j’ai mon entraînement de Kinball. Je brûle en moyenne 300 calories en 1 h 30. Dire qu’au premier entraînement, j’avais brûlé 550 calories! Une autre preuve que mon cardio s’améliore. Je vais y aller au maximum ce soir, même si mon équipe n’est pas en jeu, je vais courir. Adieu chocolat!

Edit : Finalement, seulement 260 calories au Kinball. Je n’ai pas vraiment eu de plaisir. L’équipe juvénile était là et était super compétitive. Les joueurs n’avaient pas beaucoup de patience pour moi au début. Ça s’est calmé vers la fin, mais bon, j’espère qu’ils ne seront pas là les prochaines fois. Il faut dire que la coach habituelle n’était pas là, peut-être que ça aurait été différent. On verra la semaine prochaine.

Mon printemps en sport

Comme je le disais vendredi, les cours que M. X prend m’empêchent de faire les cours que je voulais faire au printemps. J’avais l’intention de m’inscrire au Powerfit les mardis, mais à bien y penser, ça m’aurait trop mis de pression et ça en aurait également mis à M. X pour qu’il arrive suffisamment tôt pour que je puisse y aller. En plus, le cours aurait été trop près de mon souper et, à l’intensité qu’il est, ce n’est pas une très bonne idée! Donc, j’ai décidé d’essayer autre chose qui me trotte dans la tête depuis un certain temps.

Je suis sur plusieurs groupes Facebook de gens qui essaient de perdre du poids ou de se remettre en forme et je voyais souvent passer le programme Insanity. Ça semblait intense, impossible et fou! Je me disais que je ne serais jamais capable de faire ça. Pourtant, je sais que ma condition physique s’est améliorée. D’ailleurs, depuis que j’ai ma montre cardio, je le vois encore plus. Mon rythme cardiaque augmente beaucoup moins rapidement et il descend plus rapidement. En plus, pour la même activité, je brûle en moyenne moins de calories, de bonnes nouvelles! Comme j’étais prête à me payer deux cours pour le printemps, j’ai décidé d’investir ce montant dans le programme Insanity. Je l’ai acheté ce matin et j’ai vraiment hâte de le recevoir. Je n’ai pas la prétention de penser que je serai capable de tout faire et je ne vise pas nécessairement les résultats dignes d’une infopub qui pullulent sur YouTube, mais il est clair que ça ne me fera pas de tort. La force du programme pour moi, c’est le fait qu’il y a plusieurs routines, dont pas de lassitude. Je n’ai pas l’intention de suivre le programme alimentaire qui l’accompagne, de ce côté-là, je crois que je suis bien outillée.

J’essaierai de vous tenir au courant de ma progression et de mes efforts. Je compte le commencer la semaine prochaine, si je le reçois à temps.

Pesée de la semaine

Résultat : -0,5 lb

Ça recommence à descendre, c’est bon! Sincèrement, par contre, j’espérais plus que ça, au moins 1,5 lb. Mais bon, ce qui compte, c’est que je continue sur la même voie.  Je dois avouer que j’ai hâte d’avoir atteint les 50 lb perdues! Je vais avoir atteint la moitié du chemin et, surtout, un poids dont je n’osais même pas rêver. Plus que 9,7 lb pour atteindre cet objectif!

Ensuite, je m’enligne pour les 60 lb perdues. Là encore, j’ai très hâte, mais pour une autre raison. J’ai décidé de changer le cadeau que je me faisais quand j’atteindrais le mythique 199 lb. À la place d’aller au SkyVenture, comme je voulais au départ, je vais m’acheter la montre dont je rêve depuis si longtemps : la Garmin Forerunner 410! Si vous saviez à quel point j’ai hâte!

Pesée de la semaine

Un peu en retard, mais la carte-mère de mon ordinateur a rendu l’âme jeudi et on a dû aller acheter des pièces pour le ressusciter.

Résultat : +0,4

Aussi bien dire, rien à signaler. Je m’en doutais un peu. Tout d’abord, j’ai recommencé à courir et à bouger davantage cette semaine et mon corps met toujours du temps à s’adapter. Ensuite, bien la veille de ma pesée, mes légumes et mon poisson en papillote ont été carbonisés par mes merveilleux talents sur le BBQ. En fait, je dirais surtout, par mon manque de talent à m’occuper d’un BBQ et d’une poulette de 9 mois en même temps. Surtout que l’une ne peut pas être à côté de l’autre. Comme il était déjà tard, le tout a été remplacé par poulet et frites. La veille d’une pesée, ce n’est pas l’idéal. Mais bon, 0,4 livre, ce n’est rien.

J’ai recommencé le programme Easy into 5k. C’est une activité qui me permet d’amener Bébé J. avec moi dans notre super poussette de jogging.

Ne vous inquiétez pas, cette photo a été prise au printemps. Bébé J. ne met de pas de tuque et de manteau ces temps-ci ;).

J’en suis à la deuxième semaine depuis hier. Ça va très bien. Je crois que j’ai trouvé un rythme que je peux garder sur une plus longue période. Je crois que j’allais trop vite auparavant. C’est sûr que, si je me compare, on dirait que je marche rapidement plutôt que je coure, mais je prendrai de la vitesse avec le temps. Je parcours 2,75 km en 20 minutes. En continuant à m’entraîner, je vais sûrement pouvoir réaliser mon objectif de faire le 5 km en moins de 40 minutes le 23 septembre au marathon de Montréal. Et pourquoi pas en moins de 35 minutes?

Côté nourriture, ça va bien. On dirait que je trouve ça plus facile ces temps-ci et je réussis à bien manger sans me sentir privée. Par contre, lors des rénovations, j’ai bu beaucoup de boissons gazeuses diètes, alors que je n’en buvais jamais auparavant. Comme c’était la seule chose de disponible très froid, j’en ai bu beaucoup et on dirait que je dois maintenant me sevrer. De toute façon, je n’en achète pas dans l’épicerie, alors c’est surtout au resto que j’en prends. D’autant plus que je ne bois pas d’alcool et c’est parfois plate de ne boire que de l’eau.

J’ai une belle semaine jusqu’à maintenant, j’ai hâte à la pesée de vendredi matin… Surtout si je ne fais pas cramer mes repas d’ici là ;).

Pesée de la semaine et garderie

Résultat : +0,5 lb

Évidemment, ce n’est pas ce que je voulais voir, mais je ne suis pas surprise, ni déçue. Chaque fois que j’ai une grosse perte, la semaine suivante j’ai soit une petite perte ou un petit gain. J’ai eu une très belle semaine, j’ai bien mangé et j’ai bougé beaucoup malgré la température. Ce sera plus difficile cette semaine, à cause de la fête des mères (ma première!) et du fait que je ne serai pas chez moi pour trois jours, mais j’espère tout de même au moins maintenir mon poids pour la semaine prochaine.

Ah, la garderie! Je cherche depuis mars. J’ai appelé 26 établissements en installation (garderie éducative subventionnée, CPE, garderie privée) et Bébé J. est sur la liste de 12 d’entre eux. Je n’avais aucun espoir pour les garderies et CPE à 7 $, la majorité a une liste d’attente d’au moins 3 ans. Même les garderies privées ont des listes d’attente.

J’ai trouvé une place pour Bébé J. dans une nouvelle garderie. Par contre, pour avoir droit à cette place en septembre, je devais commencer à la rentrer à deux jours par semaine à partir de juin. Après discussion avec M. X et après la visite de la garderie, on a décidé d’accepter la place, surtout qu’elle se trouve à moins de 5 minutes de notre future maison. À partir du 5 juin prochain, Bébé J. ira donc à la garderie deux demi-journées par semaine et ça me fend le cœur. Déjà que je trouvais difficile de penser qu’elle allait commencer à 10 mois 1/2, voilà qu’elle va commencer à 7 mois 1/2. Bien sûr, ce ne sont que quelques heures par semaine, mais je trouve ça difficile quand même. Je pourrais payer sans l’envoyer, mais on a décidé d’en profiter pour faire une rentrée ultraprogressive et comme je n’ai ne suis pas obligée de l’amener, je pourrai la garder chez moi pendant que je le peux encore.

Aussi, comme elle est obligée de commencer à temps plein en septembre, je vais retourner au travail trois semaines plus tôt. On avait calculé que je serais trois semaines sans salaire à la fin de mon congé de maternité, mais avec la garderie à payer, on n’arriverait pas. De toute façon, je ne me vois pas rester toute seule à la maison pendant que mon petit minou n’est pas là, encore moins pendant un mois complet.

Ça fait partie de la vie, mais ce n’est pas ma partie préférée…