La croix de feu – Partie 2 – Diana Gabaldon

croixdefeu2Dans cette seconde partie, les rebondissements sont nombreux. L’ignoble Bonnet court toujours; le colonel Fraser s’engage dans la bataille d’Alamance; Brianna tremble pour son mari, Roger; et l’automne de 1771 à Fraser’s Ridge oblige Claire à déployer toutes les ressources de sa science pour tenter de sauver ceux qu’elle aime.

Me voilà un peu réconciliée avec la série. Tout comme la première partie, j’ai trouvé le livre un peu plus long que nécessaire. Toute la partie sur la recherche de l’ours blanc était, à mon avis, inutile, même si elle faisait des liens avec les tomes précédents. Aussi, je ne sais pas si c’est la traduction qui est faite ainsi, mais les premiers chapitres, lors du mariage, il y avait énormément de répétitions. A-t-on vraiment besoin de nous dire qu’à cause du manque d’intimité, ils n’ont pas pu batifoler depuis une semaine? En l’espace de deux pages, cela a été mentionné trois fois. Malgré tout, j’ai renoué avec le plaisir que j’avais eu à côtoyer Jamie, Claire, Brianna et Roger. On sent enfin que quelque chose d’important se prépare et les enjeux commencent réellement à se dessiner.

J’ai envie de connaître la suite, mais le fait que les prochains tomes soient aussi imposants que ceux de la Croix de feu me fait un peu peur. J’ai peur que la sauce ait été étirée. Je vais sûrement m’y attaquer bientôt, mais en attendant, après avoir passé sept mois sur ces livres, je vais diversifier un peu mes lectures.

Tome 5 – Partie 1 – La Croix de feu

La croix de feu – Partie 1 – Diana Gabaldon

croixdefeuDans ce cinquième volet, nous retrouvons Claire et son mari, Jamie, en 1770, en Caroline du Nord. La guerre de l’Indépendance américaine est sur le point d’éclater et un grand événement se prépare chez les Fraser: le mariage de la fille de Claire, Brianna, ainsi que celui de la tante de Jamie, Jocasta.

Mais cette cérémonie de noces multiples est abruptement interrompue lorsque Jamie reçoit l’ordre de constituer, au nom de Sa Majesté, une force armée prête à intervenir en cas d’urgence.

Pièges, drames, catastrophes, rien n’est épargné au couple Fraser, ni aux membres du clan. Mais la croix de feu, symbole des Highlanders en guerre, continue de briller dans tous les cœurs.

Je ne me souviens même plus quand j’ai commencé cette série, mais ça fait longtemps. Je me rappelle que, la première fois, j’avais aussi bloqué à ce tome, incapable de continuer, j’avais arrêté en me disant que j’y reviendrais un jour. Ce jour est arrivé quand j’ai su que la série télévisée Outlander allait sortir. Comme ça faisait quand même 3-4 ans que j’avais arrêté de lire les livres, j’ai recommencé du début. En 1 mois, j’ai passé au travers des quatre premiers tomes. Un mois avant d’accoucher, j’ai commencé la première partie du cinquième tome et j’ai encore bloqué… Je l’ai enfin terminé cette semaine, sept mois après l’avoir commencé. Il ne se passe absolument rien! Ils passent près de 800 pages à préparer quelque chose qui n’a finalement pas lieu. Les intrigues sont minces comparées aux autres tomes et j’ai eu l’impression qu’il s’était passé une semaine entre la première et la dernière page. Je sais qu’il met probablement la table pour la deuxième partie, mais je ne sais même pas si j’ai envie de continuer, la deuxième partie étant encore plus longue! Je n’ai pas peur des briques, mais il faut que l’intérêt soit là. Comme je n’ai présentement rien d’autre sous la main, je vais la commencer, mais je n’y passerai certainement pas sept mois!

En ce qui concerne la série télévision, je suis plutôt satisfaite de l’adaptation. Je n’imaginais pas Jamie ainsi et mon anglais a parfois du mal à suivre à cause des accents, mais j’aime beaucoup tout de même.