Danger

Je sais que je vais être dans une période dangereuse pour moi dans les prochaines semaines. Au cours des dernières années, chaque fois que j’atteignais un objectif de perte de poids, je stagnais et finissais par le reprendre. Pourquoi? Je le méritais. Je méritais de manger ce que je voulais, je méritais cette journée de congé de gym, qui se transformait en semaines, puis en mois. Maintenant, je sais que je mérite encore mieux. Je mérite d’être en santé, d’avoir plus d’énergie, de me sentir belle pour la première fois depuis longtemps. Et ça vaut toute la nourriture du monde.

La fin de semaine a été difficile. De mauvais choix alimentaires m’ont fait réaliser que je ne devais pas relâcher ma vigilance. Le restaurant d’hier a particulièrement été mauvais : trop de pain, trop de tout. Et surtout, même les légumes étaient noyés dans l’huile. Au moins, j’ai sauté le dessert.

Comme je le disais, la semaine s’annonce difficile : beaucoup de travail en perspective et, comme je vais être dans ma semaine typiquement féminine d’un jour à l’autre, ça se combine avec le goût de rester écraser et des rages de sucre. Je vais donc établir mon plan.

Plan de match

  • Préparer le plus possible mes repas ou mes aliments afin de n’avoir aucune bonne raison pour faire des choix moins santé par manque d’énergie ou de temps.
  • M’entraîner tous les jours, peu importe l’heure à laquelle je termine au bureau, ne serait-ce que pour 30 minutes.
  • Préparer mes collations préentraînement pour justement avoir l’énergie pour aller m’entraîner, peu importe l’heure.
  • Pas d’escalier ni d’ascenseur : je réalisais déjà ce défi depuis un bout, mais j’ai fini par me relâcher, surtout en fin de journée. Je suis connue au bureau comme la celle pour qui il est contre ses principes de prendre un escalier roulant pour descendre. 😉 Je vais maintenant l’appliquer à ce qui monte.
  • Comme mon bureau est au 21e étage, c’est le seul ascenseur que je me permettrai, mais pour monter seulement. À la fin de chaque journée, je descendrai les 21 étages par l’escalier.

Avec tout ça, j’ai bon espoir d’avoir une perte sur la balance vendredi, peu importe le stress, la fatigue et les règles. Un, deux, trois, GO!

Semaine difficile

Je suis allée m’entraîner qu’une fois cette semaine. J’ai eu une grosse semaine au travail. Beaucoup de stress, des remises en question professionnelles, de la fatigue accumulée, de longues heures de travail. Bref, pas une semaine idéale pour suivre une routine, même si c’est dans ces moments-là qu’on en a le plus besoin. J’ai mangé au restaurant plusieurs fois cette semaine, mais je crois avoir fait les bons choix, si on oublie le dessert de mardi 😉 (on ne peut pas aller chez Juliette & Chocolat sans manger de chocolat quand même).

Je ne crois pas voir une perte cette semaine, mais je ne crois pas non plus avoir une augmentation. Je dois commencer à penser à ce que je vais faire pendant le temps des fêtes, puisque je n’irai pas au gym. Le gym est à côté de mon travail et je ne crois pas que je trouverai la motivation, et surtout le temps, de faire 45 minutes de transport en commun pour y aller. Auparavant, je faisais EA Sport Active tous les matins, je crois que je vais m’y remettre pour le temps des vacances. Je vais le faire au niveau le plus difficile, je devrais avoir chaud!

Il me reste 18 jours pour perdre 4,5 livres, je suis capable!

Sinon, j’ai décidé de finalement prendre mes mensurations. Je sais que ça peut être encourageant, surtout quand le chiffre sur la balance ne bouge pas, mais j’ai toujours eu peur de ne pas prendre les bonnes mesures et de me donner de fausses joies – ou de fausses peurs. Je vais tout de même essayer! Une fois par mois, je mettrai à jour la page qui apparaîtra bientôt sous les autres à droite.