Horaire d’un temps des fêtes chargé

  • 23 décembre : Laval/Montréal (je travaille) et arrivée en soirée à Prévost
  • 24 décembre : Prévost
  • 25 décembre : Prévost et arrivée en après-midi à Sherbrooke
  • 26 décembre : Sherbrooke
  • 27 décembre : Sherbrooke et arrivée en soirée à Prévost
  • 28 décembre : Prévost, arrivée en début d’après-midi à Warwick, arrivée en soirée à Laval
  • 29 décembre : Laval/Montréal (je travaille), soirée à Sainte-Anne-des-Plaines
  • 30 décembre : Laval/Montréal (je travaille) et arrivée en soirée à Prévost
  • 31 décembre : Matinée à Saint-Jérôme, journée à Sainte-Adèle, soirée à Prévost
  • 1er janvier : Matinée à Prévost et soirée à Saint-Jérôme
  • 2 janvier : Journée à Sainte-Adèle
  • 3-4 janvier : Laval! Deux jours à la maison… Pour faire du ménage, le lavage et l’épicerie avant le retour au travail le 5 janvier.

Encore une fois, M. X et moi avons planifié trop d’activités pendant nos vacances… Conclusion : j’ai l’impression que je vais être plus fatiguée en finissant les vacances que lorsque je les ai commencées! On va finir par apprendre!

BONNE ANNÉE!


23 décembre : Laval/Montréal (je travaille) et arrivée en soirée à Prévost

24 décembre : Prévost

25 décembre : Prévost et arrivée en après-midi à Sherbrooke

26 décembre : Sherbrooke

27 décembre : Sherbrooke et arrivée en soirée à Prévost

28 décembre : Prévost, arrivée en début d’après-midi à Warwick, arrivée en soirée à Laval

29 décembre : Laval/Montréal (je travaille), soirée à Sainte-Anne-des-Plaines

30 décembre : Laval/Montréal (je travaille) et arrivée en soirée à Prévost

31 décembre : Matinée à Saint-Jérôme, journée à Sainte-Adèle, soirée à Prévost

1er janvier : Matinée à Prévost et soirée à Saint-Jérôme

2 janvier : Journée à Sainte-Adèle

3-4 janvier : Laval! Deux jours à la maison… Pour faire du ménage, le lavage et l’épicerie avant le retour au travail le 5 janvier.

Encore une fois, M. X et moi avons planifié trop d’activités pendant nos vacances… Conclusion : j’ai l’impression que je vais être plus fatiguée en finissant les vacances que lorsque je les ai commencées! On va finir par apprendre!

Vacances et retour à la réalité!

Maintenant une semaine que je suis de retour de vacances (Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick et Kamouraska) et je dois dire que le retour a été brutal! Près de 10 h d’heures supplémentaires pour un retour de vacances, ça remet dans le bain assez vite! Si bien que, entre dimanche dernier et aujourd’hui, j’ai l’impression qu’au moins trois semaines se sont écoulées! Il faut dire que notre événement arrive à grands pas!

Je n’ai pas beaucoup lu pendant mes vacances, même si j’avais apporté quatre livres.

Billets à venir :

• Le monde de Sophie – Jostein Gaarder

• Un week-end entre amis – Sophie Kinsella

• Photos de vacances?

Maintenant une semaine que je suis de retour de vacances (Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick et Kamouraska) et je dois dire que le retour a été brutal! Près de 10 h d’heures supplémentaires pour un retour de vacances, ça remet dans le bain assez vite! Si bien que, entre dimanche dernier et aujourd’hui, j’ai l’impression qu’au moins trois semaines se sont écoulées! Il faut dire que notre événement arrive à grands pas!

Je n’ai pas beaucoup lu pendant mes vacances, même si j’avais apporté quatre livres.

Billets à venir :

· GAARDER, Jostein – Le monde de Sophie

· Un week-end entre amis – Sophie Kinsella

C’est le temps des vacances!

Enfin!

Départ pour Halifax, demain matin, à 6 h. Bon, ce n’est pas tout à fait ma façon préférée de commencer mes vacances : me lever à 5 h du matin, mais il faut ce qu’il faut.

12 heures de route, avec deux chats en plus… Je sens que je vais avoir hâte d’arriver!

Il n’y aura probablement pas de billets avant début septembre.

Bonne fin d’août!

Désavantages et avantages du lieu de travail pendant la semaine de relâche

L’organisme où je travaille a ses bureaux dans une église qui est aussi un centre communautaire et qui était auparavant une école. Nul besoin de vous dire que, pendant la semaine de relâche, ça grouillait de monde.

Désavantages

  • On gèle ou on fond, il n’y a pas de juste de milieu.
  • Les lieux sont d’une propreté relative.
  • Il n’y a pas de récupération. La Ville ne s’occupe que de la récupération des particuliers, pas des entreprises. Je dois donc apporter la récupération chez moi.
  • Semaine de relâche = activités organisées pour les enfants. Ce qui fait que, au-dessus de moi, j’ai un cours de danse étrangère, dont le principal pas est de sauter en petit bonhomme. À gauche de mon bureau, il y a un cours de chant, dans une langue que je ne comprends pas et où il semble y avoir beaucoup de parties criées. En diagonal, en face, il y a un atelier de bricolage et il semble que ce soit du bricolage vocal. Un peu plus loin, c’est un cours de musique, et à les entendre, c’est probablement leur premier cours… Sans compter les enfants qui essaient d’échapper aux cours en courant dans les corridors et en venant se cacher dans nos bureaux. J’adore les enfants… mais c’est un peu difficile de corriger et mettre en page un  texte de 60 pages dans ces conditions.

Avantages

  • On partage les lieux avec d’autres organismes où travaillent des gens dynamiques qui comprennent notre raison d’être.
  • Les jours de cuisine collective, ça sent divinement bon.
  • Le loyer est ridicule.
  • C’est à deux coins de rue de chez moi.