On a vaincu le crabe!

Je dis « on », mais je devrais plutôt dire Jojo a vaincu son crabe! Depuis 6 mois, un des objectifs de Joëlle était de dire le son « cr », qui normalement est acquis à son âge. Tous les « cr » devenaient des « tr ». Donc : « trabe », « travate », « troix ». Ce qui est le plus difficile à comprendre, c’est qu’elle va dire « cravailler » à la place de « travailler », ce qu’on va travailler plus tard. Donc, on savait qu’elle était capable de produire le son. On le travaillait à presque chaque thérapie de différentes façons depuis 6 mois. On le travaillait aussi à la maison. C’était sa montagne à elle. À un certain moment, elle se renfermait aussitôt qu’elle voyait que c’était ça qu’on travaillait, donc on a cessé de le travailler à la maison. Et puis, il y a eu le déclic. Elle a commencé à réussir à le produire dès le début des exercices de réchauffement (cra, cre, cri, cro, cru, crè, etc.) Ensuite, elle l’avait en début de mots sans trop de difficultés. Maintenant, elle a une production spontanée adéquate d’environ 80 % lorsque le son est en début de mot, toute une amélioration! Elle est très fière d’elle-même, et nous aussi!

Jojo est suivie en orthophonie depuis environ 15 mois. Elle va avoir 5 ans la semaine prochaine. Jusqu’à maintenant, c’était un jeu pour elle, elle se demandait même pourquoi ce n’est pas tous les amis qui allaient voir Mme Orthophoniste, puisque c’est si amusant. Dernièrement, elle a réalisé que depuis tout ce temps, elle travaillait sur les choses qui sont difficiles pour elle. Elle résiste un peu plus, mais aime toujours ça autant. Comme son frère est suivi en orthophonie aussi, je crois qu’elle ne réalise pas encore que ce ne sont pas tous les enfants qui y vont. En fait, elle le sait, mais elle ne comprend pas pourquoi encore. Ce sera une autre étape à franchir.

Sa prochaine montagne est l’utilisation du « quand ». Elle le remplace quasi systématiquement par « comme », sans qu’on comprenne vraiment pourquoi. On l’a déjà pas mal travaillé, donc elle s’autocorrige quand elle pose une question directe « Quand on va aller au parc? », mais dans l’indirecte, c’est systématique « comme j’étais bébé, j’étais petite; comme la lumière est rouge, on arrête; comme mon parrain va venir, je vais être contente ».

Elle a aussi régressé sur l’utilisation du « je », elle a recommencé à utiliser le « moi ».

D’autres batailles à venir, mais d’autres victoires également!

Pesées des dernières semaines

Résultat de la semaine dernière : -2,2

Résultat de ce matin : -4,2

C’est beaucoup en peu de temps, mais ça fait presque 2 mois que je perdais et reprenais les mêmes cinq livres. Mon corps s’est enfin réveillé. De mon côté, j’ai arrêté de vouloir faire des semaines parfaites. Je me laisse aller un peu plus la fin de semaine côté nourriture, tout en restant dans mes points, et ça fonctionne pour moi.

Surtout, surtout : je suis maintenant au onederland!!!!!!!!!!!!! À 199,9 lb ce matin, j’ai enfin quitté les 200 livres. Je suis tellement heureuse, vous ne pouvez pas savoir! C’est une importante barrière psychologique. Je pesais ce poids… à 14 ans, vous vous imaginez?

Par contre, mon genou m’a lâchée mercredi soir… Je n’ai pas pu aller à mon cours de Zumba hier soir et je ne pourrai probablement pas aller à mon cours de Powerfit demain matin. Ça me déçoit tellement! Dire que, avant, je me cherchais des excuses, et hier, j’ai dû marcher sur mon orgueil parce que je voulais y aller, même si j’avais mal. Je vais essayer de voir ma physio aujourd’hui, ou le plus tôt possible.

Je suis en feu et je veux continuer sur ma lancée. Par contre, je n’ai pas envie de mettre en danger ma saison de course, donc je vais être raisonnable.